L’historie

Le fondateur de La Cartuja, le Marquis Charles Pickman, arriva à Séville avec l’idée de produire une porcelaine de la meilleure qualité, afin de rivaliser avec les marques anglaises. Profitant du grand « Désamortissement » instauré par Mendizábal, Pickman fit l’acquisition du Monastère chartreux de Sainte Marie des Grottes, lieu idéal pour réaliser son projet.

Avec la création de sa fabrique en 1841, Charles « Carlos » Pickman apporta de grandes innovations telles que l’importation de matières premières, l’utilisation de moules, de machines spécialisées, et de presses ; ainsi que l’expertise d’artisans britanniques. Tous ces procédés novateurs ainsi que l’expérience céramiste du fondateur sont à l’origine du succès initial de l’entreprise. Celle-ci prospéra rapidement jusqu’à devenir l’une des faïenceries les plus réputées en Europe et au-delà, puisqu’elle vendait également ses produits à l’Amérique latine.

La Cartuja connaît son âge d’or durant la seconde moitié du XIXe siècle, période pendant laquelle elle sera plusieurs fois récompensée par plusieurs prix et médailles d’or lors de diverses expositions internationales : Paris (1856, 1867 et 1878), Londres (1862), Porto (1865), Vienne (1872), Séville (1858, 1929 et 1949), Barcelone (1888), Bayonne (1864), Philadelphie (1876), etc.

En 1871 se produit un évènement central dans la reconnaissance de la qualité de la céramique de La Cartuja, lorsque celle-ci est finalement nommée Fournisseur Officiel de la Maison royale d’Espagne par Amédée Iᵉʳ de Savoie, qui accordera ensuite le titre de Marquis de Pickman au fondateur de l’entreprise pour sa contribution exceptionnelle aux procédés industriels. Charles Pickman se distingue également par son admission au très noble Ordre britannique de la Jarretière, qui est aussi utilisé comme marque sur certains modèles de la faïencerie.

En plus de la Maison royale espagnole, La Cartuja est présente chez d’autres familles royales européennes, telles que chez Élisabeth de Bavière, Impératrice d’Autriche et Reine de Hongrie, connue de tous sous le nom de Sissi, qui était une cliente fidèle de l’entreprise sévillane.

Finalement, depuis sa création, La Cartuja aura vu ses plats décorer les tables les plus institutionnelles et raffinées, ainsi que celles de la plupart des foyers espagnols. Encore aujourd’hui, La Cartuja reste présente à de nombreux évènements tels que les remises de prix, dîners diplomatiques, fêtes exclusives de société ou de mode, caves prestigieuses, etc. Elle apparaît également dans bon nombre d’émissions, séries et films télévisés.

Du haut de ses 175 ans, La Cartuja est plus vivante que jamais. Sans perdre son passé de vue, elle a su s’armer de son expertise et de ses valeurs, afin de se renouveler chaque jour, tout en affirmant son potentiel. Grâce à ses formes et à ses décors innovants, La Cartuja continuera indéniablement d’offrir à ses adeptes, de manière surprenante, une passerelle entre le passé et l’avenir. Chaque jour, nous nous efforçons d’exporter les produits de La Cartuja ainsi que la marque « Espagne » aux quatre coins de la planète.